Evolution de la consomation de viande au fil du temps

La viande occupe une grande partie de notre régime alimentaire, notre consommation augmente-t-elle ou au contraire diminue-t-elle ? Grâce à ce graphique nous pouvons constater l'évolution de la consommation de viande dans le monde depuis les années 1960, jusqu'à aujourd'hui.

 

 Graphique de l'évolution de la consommation de viande sur les 50 dernières années

 Copie 1

 D'après les données de FranceAgrimer

 

La consommation de viande ne cesse d’augmenter. Elle a progressé au rythme de 2,3 % par an au cours de ces dix dernières années. Elle a été multipliée par cinq depuis les années 1950.

Dans les pays développés la consommation de viande reste à peu près stable. Une légère baisse au début des années 2000 a été compensé par une augmentation vers 2008. Cependant la consommation continue très légèrement de baisser ces dernières années dans les pays développés. Dans les pays en développement la consommation de viande augmente en permanence, car ce sont les principaux pays producteurs de viande dans le monde. Enfin, dans les pays les moins avancés la consommation stagne, elle a du mal à progresser.

Mais dans sa globalité la consommation de viande dans le monde augmente en permanence. Chaque année on consomme en moyenne 500g de plus que l'année précédente.

 

Quels ont-été les principaux moteurs de cette augmentation ?

Tout d’abord, on remarque une baisse des intrants (engrais, semences…) ceci a permis à l’élevage et plus globalement à l’agriculture  de s’intensifier. Cela a entraîné des améliorations au niveau des performances zootechniques (ensemble des sciences et des techniques mises en œuvre dans l'élevage des animaux pour l'obtention de produits ou de services destinés à l'homme). Les progrès génétiques, ainsi que les efforts en matière de santé animale ont favorisé l’augmentation de la consommation de viande dans le monde.

Mais les améliorations au niveau de l’élevage ne sont pas les seules raisons de cette progression importante. En effet, ce sont principalement les hommes qui consomment. La consommation de viande est donc dépendante des conditions et du niveau de vie de l’humanité. Ainsi l’augmentation de la population, la hausse du revenu par habitant et l’urbanisation ont également été des facteurs primordiaux à la progression de cette consommation.

La courbe de l’évolution présente une stabilisation de la consommation de viande ces dernières années. La crise économique de 2007 en est d'une part responsable. Les problèmes économiques sont donc transcrits dans la courbe de la consommation de viande. Mais les préoccupations sur l'environnement et la souffrance des animaux sont également des facteurs qui contribuent à une réduction de la consommation de viande.

Mais la baisse de ces dernières années n’empêche pas pour autant des perspectives de croissance. Car en effet la FAO prévoit que la demande en viande devrait augmenter de 200 millions de tonnes par an d’ici 2050, soit passer de 41 à 52 kg/habitant/an. Cela équivaut quasiment au double de la consommation actuelle. Pour nourrir 9.1 milliards d’humains en 2050, on devra accroître la production de viande de 70%.

Ainsi, la consommation moyenne de viande est en perpétuelle augmentation, les pays producteurs auront fort à faire pour garantir une production constamment plus importante. 

 

↑ En haut !

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×